Envie de participer ?

La France a l’Equipe, l’Italie a la Gazetta dello Sport, l’Espagne a Marca. L’ESB aura la Gazetta di Boulieu.

La Gazetta di Boulieu #01đŸ”Žâš«

image%282%29.png

Par Janisset Thibaut 

AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

· L’édito de la semaine : Le Messi dans la ville lumiĂšre

· Retrospective de la semaine

· Les interviews

· L’anecdote de la semaine : Jamie Vardy

 

L’Edito de la semaine : Le Messi dans la ville lumiùre

Mardi 10 Aout, 15H52, un tremblement de terre intervient dans la planĂšte du football. En effet, Lionel Messi quitte Barcelone pour rejoindre le Paris Saint-Germain. Vous ne rĂȘvez pas, la star du ballon rond va jouer en Ligue 1.

Incroyable, surrĂ©aliste, inimaginable, qui aurait pensĂ© qu’un jour le « nabot » de Rosario allait jouer en ligue 1 un jour, qui aurait pensĂ© que le sextuple ballon d’or allait signer dans notre bonne vieille ligue 1. Lionel Messi l’homme au 10 Liga, 7 coupes du roi et 8 Supercoupe d’Espagne et au 4 ligue des champions allait jouer dans la capitale du pays champion du monde en titre.

Nous avons souvent reprochĂ© Ă  tort ou Ă  raison que Lionel Messi n’avait pas prouver ailleurs qu’en Espagne, son plus grand rival, le grand Ronaldo avait lui essayer de se mettre en danger en signant dans un autre championnat, en Italie Ă  la Juventus de Turin. Mais lui, Ă©tait restĂ© chez lui Ă  Barcelone, dans l’un des clubs les plus huppĂ©s et riches de l’histoire du football moderne. Mais voilĂ , patatras, Barcelone n’avait plus un seul centime en poche et c’est bel et bien le Paris Saint-Germain qui a rĂ©ussi Ă  faire signer Ă  34ans, la superstar du football dans le monde. Avant d’ĂȘtre un joueur de ballon rond, Messi est avant tout une icĂŽne, une marque, quand on pense Ă  Messi, on pense forcĂ©ment Ă  Barcelone ou Ă  l’Argentine. Le rĂ©veil des catalans a Ă©tĂ© douloureux ce mercredi 11 aout. La pulga est parti et ne reviendra sans doute jamais dans le club qui lui a donnĂ© sa chance, son argent mais aussi la lumiĂšre dont il avait besoin.

Aujourd’hui, Messi va jouer dans le championnat de France, avec le trio d’attaque le plus fou de l’histoire du football moderne, Mbappe, Messi, Neymar. Quand on voit ça, on pourrait se dire que la ligue 1 est dĂ©jĂ  pliĂ© avant mĂȘme d’ĂȘtre jouĂ©, c’est probablement vrai, mais la ligue 1 n’est pas l’ambition du club qatari. Ils veulent, la coupe Ă  la grande oreille, celle qu’il envie tant aux marseillais. Alors peut-ĂȘtre que le Paris Saint-Germain va Ă©craser la concurrence en Ligue 1 mais est-ce qu’il aura les ressources pour gagner le graal du football, rien n’est moins sĂ»r. Nous l’avons vue rĂ©cemment, ce n’est pas parce que ce que nous avons la meilleure Ă©quipe de tous les temps qu’a la fin nous gagnons. La France, terre de foot, est sans doute l’un des exemples les plus vrais. Nous avons vu que pour gagner une coupe, il faut avoir l’effectif mais avoir aussi cet esprit d’équipe et cette cohĂ©sion forte pour faire des individualitĂ©s une force et non une faiblesse.

Le pire dans cette histoire, c’est que le Paris Saint-Germain n’a pas dĂ©boursĂ© un seul centime pour s’offrir la pĂ©pite argentine enfin tout est relatif, tant les primes, les salaires de Lionel Messi sont consĂ©quents, mais Paris Ă  l’argent et peut se permettre cette folie financiĂšre et ainsi rentrer dans le monde des grands. A l’instar de Marseille, Nantes, Saint-Étienne ou encore Reims, le club de la capitale n’as pas encore l’histoire avec un grand H majuscule mais le club va fĂȘter ces 52ans l’annĂ©e prochaine. 52ans Ă  l’échelle du foot ce n’est rien. Mais son histoire va s’en doute prendre un autre tournant dans les prochaines semaines ou annĂ©es. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, nous pouvons dire juste chapeau d’avoir rĂ©ussi Ă  signer l’une des plus grandes stars du football moderne.

image-20210819134147-1.jpeg

 

La rétrospective de la semaine

image-20210819134950-2.jpegReprise des U15

C’est reparti pour un tour, aprĂšs une saison tronquĂ©e par la crise sanitaire, la reprise des U15 s’est effectuĂ©e dans la douceur ce lundi 16 aoĂ»t 2021. Sous la houlette de l’infatigable Albert Sanchez, le groupe qui est composĂ© d’une dizaine de joueurs a pu reprendre le chemin des entrainements. Au programme exercice de mobilitĂ© pour remettre la machine en marche et une petite opposition pour travailler le jeu de passe. Les sourires Ă©taient de sortie et c’est que le dĂ©but d'une belle et longue saison de football. image-20210819134950-3.jpeg

A notĂ© que cette annĂ©e, le groupe U15 aura deux Ă©quipes, la premiĂšre Ă©quipe qui Ă©voluera en D1 et la seconde qui Ă©voluera en D4. Cela a Ă©tĂ© possible grĂące au travail des dirigeants de Boulieu-lĂšs-Annonay et ceux de FĂ©lines, Saint Cyr. En effet, le groupement U15 sera en entente l’annĂ©e prochaine pour faire deux Ă©quipes compĂ©titives et ils auront la lourde tĂąche de faire progresser les enfants pour que ces derniers soient mis dans de bonnes conditions pour la suite de leur carriĂšre respective. Un trĂšs beau dĂ©fi en perspective.

Les U18

image-20210819135325-4.jpeg

        Du cĂŽtĂ© des U18, la reprise s'est effectuĂ©e le mardi 10 aoĂ»t 2021 sous un soleil de plomb. L’équipe 1 de Robin Housset et de Xavier Gomez Ă  commencer doucement sa prĂ©paration avec un groupe d’une grosse quinzaine de joueurs. Au programme, conduite de balle et de nombreux ateliers pour travailler le jongle, la mobilitĂ© ou encore le physique. Une bonne prĂ©paration pour pouvoir affronter dans 3 semaines leur premier match de championnat contre Aubenas. On y sera bien plus vite que prĂ©vu, d’ici la fin de la semaine, les premiers matchs amicaux devraient commencer. Avec comme point d’orge de la prĂ©paration, le tournoi de la Roche sur Glun pour lancer dĂ©finitivement la saison 2021/2022 et faire de cette saison une vĂ©ritable rĂ©ussite sur le point de vue sportif.

Les seniors

image-20210819140118-5.jpeg

Pour le groupe SĂ©niors, la reprise est effectif depuis maintenant une quinzaine de jours, le groupe sĂ©niors s’entraĂźnent trois fois par semaine sous la houlette de François, Laurent et Philippe.. Une reprise en douceur pour prĂ©parer le match de Coupe de France contre Montmiral Parnans le dimanche 29 aoĂ»t 2021 Ă  l’extĂ©rieur.

La semaine derniĂšre a Ă©tĂ© marquĂ©e par le traditionnel bike and run ou run and bike, remportĂ© d’une main de maĂźtre par Gaspard et Camille suivit d’une courte tĂȘte par Jonathan et PacĂŽme. Le podium est ainsi complĂ©tĂ© par Sine et Matthias. Une belle bataille pour pouvoir prendre le podium et ainsi espĂ©rer de truster les premiĂšres places.

image-20210819140118-6.jpeg

Samedi 14 aoĂ»t 2021 Ă  14 h 30 avait lieu le premier match amical de la saison contre l’Olympique de Salaise Rhodia qui Ă©volue en D1. Sous une chaleur caniculaire, le club de l’ESB aprĂšs avoir jouĂ© une trois mi-temps de 30 minutes, c’est inclinĂ© sous le score de 4-2. Mais ce match a Ă©tĂ© malheureusement marquĂ© par un autre fait. En effet, le jeune joueur PacĂŽme a Ă©tĂ© victime d’un accrochage avec un joueur de Salaise
 RĂ©sultat clavicule cassĂ©e et 4 Ă  6 semaines d’immobilisation et 45 jours pour que la facture se cicatrice. Sur le terrain, bien que l’opposition soit dĂ©sĂ©quilibrĂ©e, le groupe sĂ©nior Ă  montrer de belles choses dans le sĂ©rieux et dans l’implication. Un premier match plein d’espoir pour la suite de la saison.

L’ensemble du club de l’ESB lui souhaite un prompt rĂ©tablissement Ă  PacĂŽme et espĂšre le revoir le plus vite possible sur un terrain de foot.

image-20210819140118-7.jpeg

 

          Le 18 aoĂ»t a Ă©tĂ© marquĂ© par le premier match amical Ă  domicile de la saison contre l’AS du Dolon. Cette derniĂšre Ă©volue en D3. Le match s’est dĂ©roulĂ© de la mĂȘme maniĂšre que le match de samedi sous le mĂȘme format, trois fois 30 minutes. La premiĂšre pĂ©riode a Ă©tĂ© dominĂ©e par les locaux sous l’impulsion du coach qui a donnĂ© de la voix pour faire entendre ses consignes. La seconde mi-temps Ă  vu l’AS du Dolon reprendre du poil de la bĂȘte pour rĂ©ussir Ă  se crĂ©er de bonnes occasions franches et ainsi revenir au score. À noter que notre goal n’était autre que Xavier et Camille qui ont largement su rĂ©pondre prĂ©sent en effectuant deux trois belles parades et ainsi combler les absences de Benjamin et Fabien. La troisiĂšme mi-temps a Ă©tĂ© plus Ă©quilibrĂ©e avec les organismes un peu fatiguĂ©s, mais vers la fin du match. NĂ©anmoins, Arthur scelle la victoire de son Ă©quipe et tue le match Ă  quelques minutes de la fin. RĂ©sultat une victoire 4-3. Tout n’était pas parfait, malgrĂ© une bonne entame de nos rouge et noir, le rĂ©sultat est prĂ©sent et ce match Ă  permis de tirer deux trois enseignements qui sont important pour la suite de la prĂ©paration. À noter le trĂšs bel arbitrage de Thomas et Hugo qui ont su gĂ©rer de main de maĂźtre la rencontre. Prochain match le mercredi 25 aoĂ»t contre Roiffieux Ă  domicile pour l’équipe 1. L’équipe 2 entamera sa prĂ©paration contre Roiffieux, mais Ă  l’extĂ©rieur le mercredi 25 aoĂ»t Ă©galement.

image%283%29.png

 

Les interviews

Chaque semaine, deux intervenants passent sous le tant redouter Ă©preuve de l’interview. Dans ce premier numĂ©ro, paritĂ© oblige, c’est Jonathan Palisse et Margot Frery qui se colle Ă  la tĂąche de rĂ©pondre aux questions.

Thibaut Janisset : Bonjour Jonathan et Margot, pouvez-vous nous raconter vos dĂ©buts Ă  l’ESB en quelques phrases ?

· Jonathan Palisse : J'ai commencé en U6, le foot était trÚs présent dans ma famille et aujourd'hui c'est devenu ma passion.

· Margot Frery : J’ai commencĂ© Ă  16 ans, je ne voulais pas aller Ă  Boulieu au dĂ©but et je ne pensais pas continuer le foot longtemps, puis grĂące Ă  l’intĂ©gration et aux coachs j’ai pris beaucoup de plaisirs Ă  venir jouer et maintenant c’est devenu inimaginable pour moi d’arrĂȘter de jouer Ă  Boulieu 😍

 

TJ : Que reprĂ©sente le club de l’ESB Ă  vos yeux ?

· JP : Mon club de cƓur đŸ”Žâš« je suis supporter de l'OL mais une dĂ©faite de Boulieu me touche plus qu'une dĂ©faite de l'OL.

· MF : L’Esb est un club familial, ouvert d’esprit. C’est un club oĂč on s’y sent bien â€ïžđŸ–€

 

TJ :Quel est le plus beau moment de votre carriÚre ?

· JP : En tant que joueur j'en ai plein la tĂȘte mais la coupe RenĂ© Giraud en 2013 c'Ă©tait juste magique, tous les supporters Ă©taient heureux c'est ce qui rend ce moment inoubliable !!

· MF : Le plus beau moment c’était le week end des 90 ans du club

 

TJ : Le plus mauvais moment ?

· JP : La blessure la plus courante dans le foot : le ligament croisé antérieur.

· MF : Le plus mauvais moment c’est quand on a dĂ» arrĂȘter de jouer Ă  cause de la Covid...đŸ˜·

 

TJ : Le joueur le plus impressionnant avec qui vous avez joué ?

· JP : Oulala à Boulieu on a que des pépites (rires). Mais le joueur le plus impressionnant c'est Teddy Usclade alias Machine.

· MF : NoĂ©mie et Sidonie vous ĂȘtes exceptionnelles !

TJ : Et le plus maladroit ?

· JP : Direct je pense à Benjamin Boudras (rires)

· MF : Je préfÚre ne pas me prononcer sur le sujet (rires)

 

TJ :Votre plus beau but ?

· JP : A Annonay à l'époque en U17 un petit coup franc au milieu du terrain.

 

TJ : Le plus beau terrain sur lequel vous avez joué ?

· JP : FCA à Deomas une galette.

· MF : Le synthĂ©tique de Chavanay il est quand mĂȘme pas mal !

 

TJ : Le plus mauvais stade du coup aussi ?

· JP : Le nÎtre je crois (rires)

· MF : Celui du club de TrĂšfle quand on a dĂ» jouer sur le terrain en terre battue... đŸ€Ł

 

TJ : La chose, la plus drÎle que vous avez vu ou entendu sur un terrain de football ?

· JP : Hubert Vial qui est tombé 3 fois pendant un match amical qu'il arbitrait (rires)

· Pour la chose la plus drĂŽle, il y avait une joueuse d’une Ă©quipe adverse qui faisait que roter pendant le match. Elle s’est fait exclure du terrain au bout de plusieurs minutes. 🙊

 

TJ : Pour vous, dans le monde professionnel, quel est le meilleur joueur de l’histoire et pourquoi ?

· JP : Il y a deux joueurs qui sont sur une autre planĂšte : Ronaldo et Messi. AprĂšs je n’aime pas trop cette question car pour moi le foot c'est un sport collectif et non individuel. C'est grĂące Ă  tous les joueurs qui forment l'Ă©quipe qu'ils sont aussi monstrueux. Pour moi le foot c'est avant tout un sport d'Ă©quipe.

· MF : Le meilleur joueur de l’histoire c’est Messi, il a une carriĂšre incroyable en commençant Ă  seulement 13 ans đŸ€Ż Il a quand mĂȘme 6 ballons d’or et il reste humble 😌

 

TJ : Ton onze de légende ?

· JP : Teddy C (Gardien)

Benoßt.D  Adrien.F  Yannick.D Mathieu.D (Défenseurs)

Alban.C Arthur.V Maxime F. Dylan.M Kevin.J (Milieux)

Teddy U (Attaquant)

· MF : Suzanne (Gardienne)

Charlyne, Margot, Mathilde, Manon (DĂ©fenseurs)

Flora, Julie, Servanne et moi-mĂȘme (Milieux)

Noémie et Marine (Attaquantes)

 

TJ : Le club en trois mots ?

· JP : Plaisir Respect et Famille.

· MF : Convivial, Familial et Magique

 

TJ : Une citation, une devise ?

· JP : Qui ne tente rien n'a rien ...

· MF : L’ESB plus qu’un club, une famille! ⚜

 

TJ : Quels sont les objectifs pour le groupe séniors cette année ?

· JP : Un seul objectif c'est de tout gagner. Il faut ĂȘtre ambitieux.

· MF : Avoir assez de joueuses les dimanches pour commencer 😅 et pourquoi pas finir dans le top 3 du championnat 🏆

 

TJ : Pour terminer pouvez-vous nous décrire le club, le groupe Séniors et le staff en quelques phrases ?

· JP : L'Ă©toile sportive Boulieu c'est certes un petit club mais avant tout un club familial qui n'existerait pas sans ses bĂ©nĂ©voles et ses adhĂ©rents. Pour le groupe sĂ©niors, c'est un groupe prometteur pour lequel il faudra exprimer le talent sur le terrain... A voir par la suite đŸ’Ș

 

L’anecdote de la semaine : Jamie Vardy doit sortir avant la fin des matches Ă  cause de son bracelet Ă©lectronique

Il y a des histoires de footballeur qui mĂ©ritent un roman. Celle de Jamie Vardy en fait partie. La vie de l’attaquant emblĂ©matique de Leicester regorge d’anecdotes. Voici l’une des plus incroyables.

A ses dĂ©buts en 2003, Ă  l’ñge de 16 ans, il joue avec les U18 puis avec la rĂ©serve du modeste club de Stocksbridge Park Steels qui Ă©volue en 8e division anglaise. Son tempĂ©rament rebelle prend souvent le dessus sur le terrain et en dehors comme lors de cette bagarre Ă  la sortie d’un pub : il est reconnu coupable d’agression et doit porter un bracelet Ă©lectronique.

Chez lui avant 19h pendant six mois

Dans son autobiographie, Jamie Vardy raconte :

“J’ai voulu dĂ©fendre un ami qui Ă©tait sourd. Des gars se sont moquĂ©s de lui parce qu’il portait une prothĂšse auditive. Ils nous ont attendu 1h30 devant le pub. Ils ont commencĂ© Ă  le frapper et je ne voulais pas rester lĂ  sans rien faire et le laisser prendre une raclĂ©e.”

ConsĂ©quence de ce bracelet Ă©lectronique : le serial buteur doit ĂȘtre Ă  son domicile Ă  19h tous les soirs y compris donc les jours de match. Son entraĂźneur doit le sortir avant la fin de la rencontre pour qu’il puisse ĂȘtre rentrĂ© chez lui Ă  l’heure.

“Je sautais par-dessus la clĂŽture pour filer directement dans la voiture de mes parents pour ĂȘtre sĂ»r d’ĂȘtre Ă  la maison Ă  temps“

Jamie Vardy se souvient de cette situation qui dure six mois : “Si on jouait trop loin Ă  l’extĂ©rieur, je jouais seulement une heure (
) Je sautais par-dessus la clĂŽture pour filer directement dans la voiture de mes parents pour ĂȘtre sĂ»r d’ĂȘtre Ă  la maison Ă  temps”.

Et quand on lui demande s’il n’a pas peur de casser son bracelet Ă©lectronique, il rĂ©pond : “Il n’y a aucun moyen de le casser, mĂȘme si on vous donne un coup de pied. Vous pouvez le frapper avec un marteau, il ne se dĂ©tache pas !”

Quelques années plus tard, Jamie Vardy devient le nouveau phénomÚne du foot anglais. Il ne porte plus de bracelet électronique mais le brassard de capitaine comme, de temps en temps, à Leicester.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.